Coq au vin blanc

Coq au vin blanc

par

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles
Loading...Loading...
«Traditionnellement, on préparait ce repas à la ferme le matin afin de le déguster en fin de journée, au retour du travail aux champs. Le coq, plus ou moins tendre comme viande, demandait une cuisson longue et lente. Après 8 à 12 heures dans une cocotte bien scellée au four, il est parfaitement tendre et assez généreux pour satisfaire toute la famille.»

Degré de difficulté : facile
Nombre de convives : 4
Temps de préparation : 20 minutes
Temps de cuisson : 8 heures

Ingrédients :

1 poulet de taille moyenne
75 g de morilles (ou autres champignons sauvages)
1 carotte
1 oignon
3 branches de céleri
1 poireau
8 gousses d’ail ciselées
250 g de bacon fumé en dés
350 ml de vin blanc sec
350 ml de bouillon de volaille
50 ml d’huile d’olive
1 bouquet garni (3 branches de thym, 2 branches de romarin, 2 feuilles de laurier, 1 vert de poireau)
Sel, poivre

Pâte à luter :
500 g de farine
8 blancs d’œufs
10 g de sel

Préparation :

La veille :
– Déballer le poulet afin de l’assécher, de cette façon il rôtira très bien.
– Retirer les abats, mais les conserver pour la préparation de la sauce.

La journée même :
– Tailler les légumes (carotte, oignon, céleri et poireau) en macédoine.
– À l’aide d’une corde de boucher, emballer le bouquet garni.

– Faire chauffer l’huile d’olive directement dans la cocotte ou la rôtissoire.
– Saler et poivrer le poulet de tous les côtés puis le faire revenir dans l’huile chaude jusqu’à ce qu’il soit bien doré.

– Retirer et réserver le poulet.
– Dans les sucs de cuisson, faire suer les légumes en macédoine, le bacon fumé et l’ail.

– Ajouter les abats, le bouquet garni et les champignons sauvages.
– Verser le bouillon de volaille et le vin blanc puis éteindre le feu.

– Déposer le poulet sur la garniture et couvrir.

Pâte à luter :
– Dans un bol, verser la farine et creuser un puits au centre.
– Ajouter le sel et les blancs d’œufs dans le puits puis mélanger en effectuant des cercles de façon à incorporer graduellement la farine dans les blancs d’œufs, jusqu’à l’obtention d’un mélange homogène. La pâte doit être à la fois collante et malléable.

– Sceller le couvercle de la cocotte avec la pâte à luter.

– Enfourner à 300 °F pour 8 heures.
– Casser la pâte à luter et servir le coq au vin directement dans la cocotte, en mode familial et réconfortant.