Le temps des sucres dans votre assiette
Le temps des sucres dans votre assiette

Le temps des sucres dans votre assiette

Première Moisson

Meilleur allié de nos crêpes, nos gaufres et notre pain perdu du week-end, il est aussi un gage de réussite lorsqu’on l’utilise pour en faire des croissants, des tartes, des éclairs, des macarons et autres desserts décadents. En beurre, en sirop ou en tire, l’or de nos printemps québécois est non seulement de retour en cabane à sucre, mais aussi dans les boulangeries de la métropole. En effet, alors que la semaine de relâche donnait le coup d’envoi à la saison des cabanes à sucre de la province, Première Moisson lançait également un mois de mars relevé en sirop…d’érable.

Le retour des incontournables

Très appréciés par la clientèle, le pain érable et pacanes, ainsi que le croissant à l’érable sont de nouveau disponibles dans les points de vente de la boulangerie. Avec de telles viennoiseries, rien ne sert de sortir les confitures et les tartinades puisque le goût de l’érable suffit amplement. En effet, les becs sucrés pourront découvrir ou redécouvrir le croissant qui, imbibé de sirop puis garni d’un mélange de crème 35% et de sirop d’érable, vous fait vite comprendre pourquoi son retour était tant attendu.

Pour sa part, le pain érable et pacanes, pain du mois dans la boulangerie, risque de surprendre les convives. Il se déguste à tout moment, que ce soit pour un brunch à la maison ou pour grignoter en dessert ou en collation. Pâte viennoise moelleuse, croûte tendre garnie de pacanes et pépites d’érable, il séduit par-dessus tout grâce à ses airs de chausson avec son centre coulant de crémeux à l’érable. Rien de plus gourmand!

Voilà qui est sans compter les autres succulentes créations, toutes plus originales les unes que les autres, qui sont proposées au comptoir. Du dôme passion à l’érable à la tarte fine poires, noix et érable, en passant par les éclairs à l’érable, les macarons érable-noisettes et la tarte rustique aux pommes à l’érable, il y a de quoi ressentir l’arrivée du printemps jusque dans ses papilles gustatives. Certes, le choix de pâtisserie sera difficile à effectuer devant le large présentoir de la boulangerie, mais il est assuré que le dessert volera la vedette autour de la table.

Une gâterie pour tous

Répondant à la forte demande de produits sans gluten, Première Moisson a aussi conçu un gâteau moelleux à base de sirop d’érable pour les personnes qui, sans être atteintes de la maladie cœliaque, ressentent des inconforts à consommer cette protéine. La gamme de produits Alternative, élaborée principalement à base de farines de riz, de sorgho et d’autres aliments naturellement sans gluten, propose depuis peu un financier amande à l’érable, une variante alléchante du financier aux amandes et praliné dont on se régalait déjà à la boulangerie.

Sucré…salé

Les dents moins sucrées ont aussi de quoi apprécier les créations saisonnières de Première Moisson, car une terrine érable et pacanes est offerte au comptoir des charcuteries. Celle-ci peut parfaitement bien accompagner une salade du moment ou de petites bouchées créées à partir d’autres produits dont les terrines de veau et tomates séchées, et de sanglier et pistache. Faite à base de porc, la nouvelle terrine résulte en un goûteux mélange sucré-salé, confectionné avec le sirop de l’érablière Légende de Nokomis, propriété du maître-charcutier de Première Moisson, Jean-Marie Esnault.

L’érablière située à Saint-Joachim-de-Shefford, en Montérégie, tient d’ailleurs son nom en l’honneur d’une souriante légende amérindienne. Selon celle-ci, Nokomis, grand-mère du héros Manabush dans les légendes indiennes, souhaitait éviter que son peuple ne devienne paresseux et versait donc de l’eau à l’intérieur des troncs d’arbres pour s’assurer que ses hommes travaillaient au mieux de leur capacité avant de pouvoir goûter le sirop d’érable. Aux risques et périls de ceux et celles qui ne travailleront pas assez avant de s’offrir une bouchée de la délectable terrine, il se pourrait que Nokomis leur jette un sort.

Ceux qui ne sont pas complètement rassasiés par ces suggestions pourront tenter la recette du mois, une verrine de yogourt, bleuets et pacanes caramélisées à l’érable, ou encore se rendre à l’Expo Manger Santé et Vivre Vert pour y découvrir une foule d’autres produits. L’événement se déroulant pour une 18e édition du 20 au 22 mars, au centre des Congrès de Montréal, offre à ses visiteurs une multitude de pistes gastronomiques et écologiques pour modifier son alimentation et améliorer sa santé. L’équipe de Première Moisson sera présente pour faire goûter quelques produits aux participants et échanger sur leur association avec l’organisme La Tablée des Chefs.